L’oeuvre d’art érigée à Bonakouamouang a finalement été détruite par l’activiste Essama

L'oeuvre d'art érigée à Bonakouamouang a finalement été détruite par l'activiste Essama

L’oeuvre d’art érigée hier au carrefour Bonakouamoung a créé beaucoup de tensions et de manifestations au sein des populations. C’est dans le cadre du Salon Urbain de Douala qui se déroule en ce moment que l’artiste française Sylvie Blocher a tenue à faire une oeuvre de demande de pardon au peuple camerounais. Pour ce faire, elle a créé une statue d’elle-même tenant dans sa bras en l’air une pancarte avec le message “Bien que je n’en aie pas le droit je vous présente mes excuses“.


L’oeuvre d’art, installée en présence des autres artistes de ce festival, a créé une forte polémique. L’activiste André Essama n’a pas seulement parlé. Il a détruit cette oeuvre ce jeudi 06 décembre, encouragé et acclamé par une foule de moto-taximans et de passants.

Regardez la vidéo:

La révolution est en marche

 

ABOUT THE AUTHOR

Made in MBOA

Le Cameroun, par la promotion de la Qualité. Ô MBOA, la révolution est en marche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Douala - Yaoundé, Cameroun
Tel: (237) 666 908 319 | 695 394 538 | 675 767 895
Email: info@madeinmboa.net

Twitter

Made in MBOA

Le Cameroun, par la promotion de la Qualité. Ô MBOA, la révolution est en marche.