La start-up camerounaise EduAir, lauréate du concours EDF Pulse Africa

La startup camerounaise EduAir, lauréat du concours EDF Pulse Africa

Les trois lauréats du concours EDF Pulse Africa ont été désignés le 19 décembre dernier à Paris. Le groupe EDF a en effet récompensé les trois meilleurs start-ups parmi les 97 entreprises candidates. Celles-ci vont participer au développement énergétique du continent. La start-up camerounaise EduAir est arrivé à la 3e place et comme les autres gagnants, son promoteur a reçu le prix des mains  de Jean-Bernard Lévy, Président Directeur Général d’EDF.


Arrivée en troisième position, EduAir (anciennement Kwiizi) dont le fondateur est le jeune camerounais Yann Nkengne, propose des box numériques qui offrent un contenu digital sans connexion internet. Ce projet favorise la réduction de la fracture numérique grâce aux boîtiers connectés et alimentés 24h/24h.

EduAir se positionne derrière le projet Majik Water de la kenyane Beth Koigi (1ere place) et la startup ivoirienne LONO. Majik Water est un projet qui développe des générateurs d’eau atmosphériques alimentés par des panneaux solaires pour transformer l’humidité de l’air en eau. LONO est une start-up ivoirienne qui transforme les déchets organiques en biogaz pour le combustible de cuisson et en biométhane pour la production d’électricité.

Les trois lauréats sélectionnés par le Grand Jury ont remporté les dotations allant de 5 000 euros à 15 000 euros, ainsi qu’un accompagnement facilitant un accès à l’écosystème innovation d’EDF et aux institutions financières françaises ou internationales.

La révolution est en marche

ABOUT THE AUTHOR

Made in MBOA

Le Cameroun, par la promotion de la Qualité. Ô MBOA, la révolution est en marche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Douala - Yaoundé, Cameroun
Tel: (237) 666 908 319 | 695 394 538 | 675 767 895
Email: info@madeinmboa.net

Twitter

Made in MBOA

Le Cameroun, par la promotion de la Qualité. Ô MBOA, la révolution est en marche.