Le magazine Gala accusé de racisme envers le couple royal du Swaziland

Le magasine Gala accusé de racisme envers le couple royal du Swaziland

Nous savons tous que : « La communication média est une activité qui consiste à recueillir, vérifier ou commenter des faits pour les porter à l’attention du public tout en respectant une même déontologie du journalisme ainsi que la sensibilité de la cible, reposant ainsi sur la protection des sources d’information ». Pourtant, certaines infrastructures communicationnelles de notre pays ne suivent pas toujours cette logique. Ce qui incite la plupart des lecteurs à se révolter face à une information qui leur semble être déplacée.

Le magazine français Gala est actuellement la cible de ses chers lecteurs. Le numéro sorti en kiosque mercredi 8 mars, a provoqué une vague de mécontentement. En comparant la tenue vestimentaire du haut-commissaire du Swaziland, Christian Muzie Nkambule, et de son épouse à un vulgaire déguisement pour « mardi gras », Gala a fait preuve d’une faute lourde voir de racisme envers le couple royal. Ceci s’explicite le mieux à travers le commentaire en dessous de la photo : « Un Peu de tenue ! Ce n’était pourtant pas mardi gras. Mais pour rencontrer sa Majesté Elisabeth II, à Buckingham Palace, le haut-commissaire du Swaziland, Christian Muzie Nkambule, et son épouse ne se sont pas trop préoccupées de la tenue à adopter. Ils sont venus en pagnes en wax, tissu typique de leur petit royaume, ancienne colonie britannique. Osé ».

Le magasine Gala accusé de racisme envers le couple royal duSwaziland

Ce commentaire n’ayant pas laissé les internautes et lecteurs sans voix, choqua et suscita une grande indignation en eux. Ces derniers se sont exprimés pour démontrer avec exactitude que les propos du magazine étaient déplacés.

Face à cette grande vague d’indignation, le magazine Gala a présenté ses excuses via twitter avant de faire des excuses officielles.

@JulienMsln Nous sommes sincèrement désolés d’avoir heurté nos lecteurs, nous ferons preuve de plus de vigilance à l’avenir.

— GALA.fr (@GALAfr) 8 mars 2017

La révolution est en marche


ABOUT THE AUTHOR

Pauline Raissa

Rédactrice web à Kiffcode Cameroun et en freelance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Douala - Yaoundé, Cameroun
Tel: (237) 666 908 319 | 695 394 538 | 675 767 895
Email: info@madeinmboa.net

Made in MBOA

Le Cameroun, par la promotion de la Qualité. Ô MBOA, la révolution est en marche.