Le Football camerounais en deuil : l’ex-lion indomptable Onana Eloundou nous a quitté

À peine 4 mois sont passés que voilà le football camerounais, de nouveau en deuil. Avant cela, c’était Benjamin Massing, l’une des stars du mondial de Football d’Italie 1990, qui nous avait quitté ; Et maintenant, c’est au tour d’une autre étoile du Football camerounais que la mort vient de nous arracher. Longtemps avant de sombrer, Onana Eloundou Elie avait apporté sa contribution à la glorieuse époque qu’a connue l’équipe de football camerounaise aussi bien au plan national qu’international.


Le vieux lion nous a laissé, il y a quelques jours à Yaoundé, rongé par la maladie alors qu’il touchait à peine les 67 ans. Le parcours footballistique d’Onana Eloundou débute au poste de gardien de buts, puis, le jeune footballeur finira par jouer au poste de défenseur central vers la fin de la décennie 1960. Il jouera donc à Santos Okala, alors club de 3e Division de la province du centre ; ensuite, sa dextérité conduira les équipes pionnières du championnat camerounais de 1ère division à le réclamer au sein de leurs effectifs. Il rejoindra alors les Sirènes de Bafia, venant tout juste d’accéder à la première division dudit championnat.

4 années après, le jeune Footballeur fera son entrée à Fédéral de Foumban ; et là-bas, il fera la plus belle saison de sa carrière en 1ère division ; saison qui lui a d’ailleurs valu le surnom de « marteau de fer ». Il sera alors appelé à se joindre à l’équipe nationale des « Lions indomptables » pour participer au mondial de 1982 en Espagne. Encore surnommé « Panka », le jeune footballeur décide quelque temps après de quitter le Fédéral de Foumban, pour finalement jouer au Canon de Yaoundé ; équipe qui sera, avec lui, sacrée champion du Cameroun en 1985 après avoir remporté la coupe du Cameroun en 1983. Véritable époque de gloire pour le Libero camerounais qui remportera, avec l’équipe nationale, la CAN 1984 en Côte d’Ivoire. Vers la fin de la décennie 1980, Onana Eloundou se retrouvera à Santos de Yaoundé, dernière escale de son parcours de footballeur amateur.

Outre sa carrière de footballeur, M. Onana Eloundou a aussi accédé à la fonction publique, notamment dans l’administration des prisons ; fonction dans laquelle il prendra sa retraite en 2001. Marié et père de six enfants, l’icône du football n’arrivera pas à tirer le meilleur des deux et sombrera jusqu’à ce que la mort l’arrache lentement à ce monde. Les Camerounais regretteront encore longtemps cet astre de plus, qui vient de s’éteindre dans le ciel étoilé du football camerounais.

Adieu « Panka », que la terre ne nos ancêtres te soit légère.

 

ABOUT THE AUTHOR

Pauline Raissa

Rédactrice web à Exotechnologie, 75016 Paris-France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Douala - Yaoundé, Cameroun
Tel: (237) 666 908 319 | 695 394 538 | 675 767 895
Email: info@madeinmboa.net

Twitter

Made in MBOA

Le Cameroun, par la promotion de la Qualité. Ô MBOA, la révolution est en marche.