L’académie des Sotigui pour le Cinéma africain est née

L'académie des Sotigui pour le Cinéma africain est née

SOTIGUI AWARDS est une cérémonie de remise de prix aux plus grands acteurs, réalisateurs et professionnels du secteur cinématographique africain. Tandis que les acteurs et cinéastes occidentaux se voyaient tantôt décerner des Oscars ou des Césars, ce festival unique africain a décidé d’apporter son propre concept en décernant, aux spécialistes et professionnels du cinéma africain et de la Diaspora, des prix dénommés Sotigui.


En deux éditions seulement, le festival a pris de l’ampleur et est devenu un véritable forum de rencontre, d’échange et de récompense où se croisent des milliers d’acteurs de l’industrie cinématographique africaine. Mais, tout comme les académies César et Oscar, desquels les SOTIGUI AWARDS sont inspirés, il avait été décidé que serait créé l’Académie des Sotigui ; c’est ce qu’explique, dans un communiqué de presse, Jean Kevin Moné, le président de de cette académie nouvellement créée.

L’APROCAD à la régulation

C’est l’Association pour la Promotion du Cinéma Africain et de la Diaspora, en abrégé APROCAD, qui est en charge de la régulation de l’Académie des Sotigui nouvellement mise en place. Celle-ci assigne donc pour mission à l’académie de promouvoir et de pérenniser les SOTIGUI AWARDS. En outre, l’académie devra organiser des évènements en vue de contribuer à la professionnalisation des protagonistes du cinéma africain et de la diaspora.

Composition de l’académie SOTIGUI

L’institution est constituée de moult spécialistes du secteur du cinéma africain. Ceux-ci sont regroupés en 9 catégories de métiers à savoir : réalisateurs, acteurs, techniciens, producteurs, distributeurs, industrie technique, artistes, chefs de casting, attachés de presse, etc.). Une dixième catégorie regroupera des hautes personnalités qui œuvrent indirectement à la promotion du cinéma en Afrique.

La création de l’Académie des Sotigui n’est donc pas anodine ; et même si quelqu’un viendrait à remettre en cause la raison de la création de cette institution, ses différents protagonistes lui ferait entendre raison avec ce fort éloquent propos de SOTIGUI Kouyaté, celui de qui l’académie tient le nom : « Il y a des choses qu’on peut faire, il y a des choses qu’on veut faire, mais il y a des choses qu’on doit faire ». Voilà donc une nouvelle branche sur laquelle pourra s’accrocher le cinéma africain pour poursuivre sa fulgurante ascension.

La révolution est en marche

ABOUT THE AUTHOR

Pauline Raissa

Rédactrice web à Exotechnologie, 75016 Paris-France

One comment on “L’académie des Sotigui pour le Cinéma africain est née”

  1. PROTAIS MANDONG

    Bonjour, je m’appelle PROTAIS MANDONG et je suis âgé de 23 ans. Passionné du domaine artistique en général et de cinéma en particulier, j’écume toutes les plateformes avec la possibilité d’obtenir un stage dans le domaine qui me passionne. C’est ainsi que je me retrouve ici aujourd’hui. Je suis partant pour apprendre, spécialement auprès de scénariste-réalisateur.
    Bien à vous,
    PROTAIS.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Douala - Yaoundé, Cameroun
Tel: (237) 666 908 319 | 695 394 538 | 675 767 895
Email: info@madeinmboa.net

Twitter

Made in MBOA

Le Cameroun, par la promotion de la Qualité. Ô MBOA, la révolution est en marche.