GIFTED MOM ou comment combattre la mortalité infantile au Cameroun

GIFTED MOM ou comment combattre la mortalité infantile au Cameroun

Face à la recrudescence du taux de mortalité infantile dans les zones rurales, un jeune camerounais décide d’apporter sa modeste contribution aux efforts déjà consentis par le gouvernement. Son nom, Alain NTEFF. De passage dans la zone du Nord-Ouest Cameroun, il est frappé par le taux de mortalité élevé des enfants des suites des maladies pouvant être évité. Décidant d’apporter des solutions concrètes au problème, il conçoit une hotline. Son idée prend forme et il lui donne le nom de GIFTED MOM.

Lancé le 29 janvier dernier dans un centre hospitalier de Bambalang au Nord-Ouest Cameroun, cette hotline a pour principal objectif d’améliorer l’accès des femmes enceintes aux informations sanitaires surtout celles des zones rurales. Pour en profiter, la procédure est simple et le coût est abordable s’élevant ainsi à 100 francs CFA, prélevé une seule fois lors de l’envoie du premier message. Il suffit d’envoyer « MOM » au 8006 pour recevoir un appel en cas d’urgence. Pour un abonnement au service envoyez « MOM Subscribe » pour recevoir un appel ou un message hebdomadaire sur votre mobile durant toute la grossesse. Outre le français et l’anglais, les discussions sont menées en ligne également en pidgin, peul, et diverses autres langues locales mais aussi en slang (langue venue du Nigeria).

Première plate-forme dans le style, elle offre l’opportunité à ces femmes souvent lésées de pouvoir accéder à des soins adéquats. Cela est une bouffée d’air frais quant on sait combien il est difficile pour beaucoup d’entre elles de respecter les quatre visites prénatales recommandées pendant la grossesse. Grâce à cette plate-forme, elles sont mieux informées sur les maladies mortelles telles que la malaria, la syphilis ou des infections à chlamydias.

GIFTED MOM ou combattre la mortalité infantile au CamerounAlain NTEFF

Avec cette initiative, Alain NTEFF et le Dr Conrad TANKOU (co-fondateur et ami) viennent ainsi contribuer aux efforts de l’état camerounais pour réduire de manière drastique le taux de mortalité infantile par ces maladies. En effet, selon le dernier rapport mondial sur le développement humain du PNUD, près de 690 femmes sur 100 000 décèdent pour des raisons dues à leurs grossesses. Celles-ci en partie liées à des maladies préexistantes telles que le paludisme ou le sida. En 2013, cet organisme parlait de 61 enfants sur 1000 décédés pour les même raisons.

Depuis son lancement, près de 2100 femmes ont bénéficié de ce programme et notre ingénieur en informatique formé à l’École polytechnique de Yaoundé espère ardemment que ce nombre sera en nette hausse dans les années à venir. A long terme, il espère que ce programme pourra aider près de 5 millions de femmes d’ici 2017. Nous lui souhaitons de réaliser ses objectifs pour un accès plus facile aux soins pour nos populations.

La révolution est en marche.




ABOUT THE AUTHOR

Made in MBOA

Le Cameroun, par la promotion de la Qualité. Ô MBOA, la révolution est en marche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Douala - Yaoundé, Cameroun
Tel: (237) 666 908 319 | 695 394 538 | 675 767 895
Email: info@madeinmboa.net

Twitter

Made in MBOA

Le Cameroun, par la promotion de la Qualité. Ô MBOA, la révolution est en marche.