Ecrans Noirs 2018 : Découvrez la sélection officielle des films en compétition

Ecrans Noirs 2018 : Découvrez la sélection officielle des films en compétition

La 22e édition du festival Ecrans Noirs se tiendra cette année du 13 au 20 juillet 2018. Comme à l’acoutumée, les films, series et documentaires en compétition ont été dévoilés le 1er juin dernier par le directeur du Festival Marcel Epée et par la programmatrice Françoise Ellong. On retrouve ainsi dans la sélection officielle des films camerounais comme « A man for the Weekend« , « Coincé » ou encore « Minga et la cuillère cassée » qui totalise 3 nominations. Les séries sont également en compétition comme « River Hotel » dans laquelle Charlotte Dipanda joue.

Voici la sélection officielle :


Séries : 
« Crazy, Lovely, Cool » par le réalisateur nigérian Obi Emelonye
« River Hotel » par le réalisateur congolais Didier Ndenga
« Sens Dessus Dessous » par la réalisatrice gabonaise Matamba Kombila
« Wives on Strike » par la réalisatrice nigériane Omoni Oboli
« Samba » du réalisateur camerounais Enah John Scott Akwuondoghoh

Documentaires Afrique Centrale : 
« A Balola » par le congolais Kadima Ngulungu
« Ntarabana » par le réalisateur camerounais François Woukoache
« Kinshasa Makambo » par le réalisateur congolais Dieudonné Hamadi
« Pygmées à ciel ouvert » par le réalisateur Franck Sanson
« Boxing Libreville » du réalisateur gabonais Amédée Pacôme Nkoulou
« Centrafrique, L’industrie de la Rebellion » par le réalisateur camerounais Emery Noudjiep Tchemdjo
« Les lucioles » par le cinéaste gabonais Jeff Bongo Ondimba
« Rêve corrompu » par la réalisatrice camerounaise Chantal Youdom

Panoramas : 
« Le jeune Karl Marx » du réalisateur haïtien Raoul Peck
« Le Cameroun à l’heure de Boko Haram » par le réalisateur canadien Grégoire Viau
« The 90 Minute war » par le réalisateur israélien Eyal Halfon

Longs métrages internationaux : 
« The Other Land » par le réalisateur égyptien Ali Idrees
« Five fingers for Marseille » par le réalisateur sud-africain Michael Matthews
« Razzia » par le réalisateur franco-marocain Nabil Ayouch
« En attendant les hirondelles » du réalisateur algérien Karim Moussaoui
« I’m not a witch » de la réalisatrice zambienne Rungano Nyoni
« La belle et la meute » réalisé par la tunisienne Kaouther Ben Hania et son confrère Khaled Barsaoui
« Nothing Going On (NGO) » du réalisateur congolo-ugandais Arnold Aganze
« La forêt du Niolo » par le réalisateur burkinabé Adama Roamba
« MAKI’LA » de la réalisatrice congolaise Ekwa Bahango Machérie
« Minga et la cuillere cassée » du réalisateur camerounais Claye Edou

Longs métrages étrangers : 
« Malaria Business » du réalisateur belge Bernard Crutzen
« Burkinabè rising » de la réalisatrice brésilienne Lara Lee
« Zeus » par le réalisateur portugais Paulo Filipe Monteiro
« Café com canela » réalisé par Glenda Nicácio et Ary Rosa
« Les sauteurs » réalisé par le malien Abou Bakar Sidibé, l’allemand Moritz Siebert et le chilien Estephan Wagner

Longs métrages camerounais : 
« Les Nanga » réalisé par Pouamo Djiélé
« Tenacity » réalisé par Musing Derick
« A good time to divorce » réalisé par Nkanya Nkwai
« A man for the weekend » réalisé par Achille Brice
« Married Single » réalisé par LT Njeck
« Minga et la cuillere cassée » du réalisateur camerounais Claye Edou
« Peau de Panthère » réalisé par Brice Oliver Numkam Kamga
« Rebel Pilgrim » du réalisateur Chinepoh Cosson
« Little Cindy » par le réalisateur Billy-Bob Ndive
« Ward Zee » par Delphine Itambi et le nigérian Kunle Afolayan

Documentaires internationaux : 
« Fragment de rêve » par le cinéaste gabonais Jeff Bongo Ondimba
« Génération Papa Wemba » réalisé par le congolais Elvis Adidiema
« Kinshasa Makambo » par le réalisateur congolais Dieudonné Hamadi
« Koglweogo Land » par les réalisateurs burkinabè Ismaël Compaoréet Luc Damiba
« Le gardien du non-retour » par les réalisateurs guadeloupéens Steve et Stéphanie JAMES
« Poisson d’or, poisson africain » par Thomas Grand et Moussa Diop

Courts métrages camerounais :
« Spécimen » réalisé par Fab Manga
« Tikaya » du réalisateur Max Ngassa
« Challenge » de Cyrielle Raingou
« Mary Jane » de Franck Olivier Ndema
« My Silences » de Benjamin Eyaga
« Un baiser pour deux » de Dante-Fox
« Coincé » de Ymoloju L ytemben

Courts métrages internationaux :
« Spécimen » réalisé par le camerounais Fab Manga
« Aya » par la réalisatrice tunisienne Moufida Fadhila
« Panthéon » du réalisateur béninois Ange-Régis Hounkpatin
« Rose Hallal » réalisé par Ali Reggane
« Karine » réalisé par le sénégalais Cherif Ace Faty
« My Silences » de Benjamin Eyaga
« L’appel » du réalisateur marocain Mariakenzi Lahlou
« Black Mamba » de la réalisatrice tunisienne Amel Guellaty
« Heritage » de la réalisatrice malienne Fatoumata Tioye Coulibaly
« Tangente » de la réalisatrice réunionnaise Julie Jouve et du réalisateur algérien Rida Belghiat

Longs métrages Afrique Centrale :
« Tenacity » réalisé par le camerounais Musing Derick
« Matris » du réalisateur gabonais Fernand Lepoko
« MAKI’LA » de la réalisatrice congolaise Ekwa Bahango Machérie
« Minga et la cuillere cassée » du réalisateur camerounais Claye Edou
« Elonga » de la réalisatrice congolaise Liesbeth Mabiala
« La Pierre précieuse » de Saïd Bogotongo
« Rebel Pilgrim » du réalisateur Chinepoh Cosson

La révolution est en marche

ABOUT THE AUTHOR

Made in MBOA

Le Cameroun, par la promotion de la Qualité. Ô MBOA, la révolution est en marche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Douala - Yaoundé, Cameroun
Tel: (237) 666 908 319 | 695 394 538 | 675 767 895
Email: info@madeinmboa.net

Twitter

Made in MBOA

Le Cameroun, par la promotion de la Qualité. Ô MBOA, la révolution est en marche.