Destination le « Ndem du takesh »

Destination le « Ndem du takesh »

Vous êtes-vous déjà demandés si emprunter le taxi reviendrait à vivre des aventures extraordinaires au quotidien ? La réponse c’est non ! Nous non plus pour ainsi dire jamais. Mais le jeune Camerounais créateur du concept « Ndem du takesh » l’a découvert et en a fait quelque chose d’original et typiquement made in mboa. Son nom, Loïc Nkono, il quitte son nid douillet de Yaoundé il y a de cela trois ans pour s’installer à Douala. Son arrivé lui inspire l’idée d’écrire sur les habitudes de chez nous. À partir du constat selon lequel, lui ainsi que de nombreux habitants de la ville de Douala arrivent en retard à leurs lieux de service. De fait, il débute le « Ndem du takesh » par des statuts sur Facebook dans lesquels il présente des anecdotes de notre quotidien à Douala.

Rappeur à la base, il fait de ses écrits des aimants qui attirent le public en grand nombre. L’idée du concept nait réellement par la suite en observant des scènes dans des taxis au Chef-lieu du Wouri. Jaloux de sa culture camerounaise et bourré d’imaginations, il présente ces histoires vécues avec 30% de fiction pour donner sens à son récit. « Ndem du takesh » se présentera très bientôt au public sous diverses formes: Bande dessinée, DVD, one man show, livre, Séries télévisées dont ces dernières ont déjà vu apparaitre les trois premiers pilotes.

Toutes ces merveilles se conçoivent au Cameroun par des jeunes créatifs, dynamiques du terroir. L’un de ses objectifs, est de valoriser la culture camerounaise à travers la mise en exergue de nos us pour le grand plaisir des peuples d’ici et d’ailleurs. Le concept est un concentré de faits et de scènes hilarantes, car c’est le ton comique de « Ndem du takesh » à la base qui met un accent particulier sur la qualité du produit qui révèle le coté perfectionniste de ce jeune. Loïc Nkono est un être extrêmement comique qui parvient à le transmettre aux autres. Le temps est encore à la conception et la production de l’idée, mais le public a déjà l’eau à la bouche. Tout est dit ou presque. L’on a une qu’une seule envie, c’est de monter à bord du takesh pour suivre un trajet plein d’humour.

La révolution est en marche


ABOUT THE AUTHOR

Ornella Dikongue

Engome Dikongue Ornella Nadège. Née un 09 aôut à Douala. Publicitaire et rédactrice dans le webzine Made in MBOA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Douala - Yaoundé, Cameroun
Tel: (237) 666 908 319 | 695 394 538 | 675 767 895
Email: info@madeinmboa.net

Twitter

Made in MBOA

Le Cameroun, par la promotion de la Qualité. Ô MBOA, la révolution est en marche.