Dans un rap inédit, Wilson Sobze fait une remise en question du Cinéma camerounais

Dans un rap inédit, Wilson Sobze fait une remise en question du Cinéma camerounais

Licencié en Management des Organisations en 2013, Wilson Sobze travaille pendant deux ans pour une entreprise financière avant de tout laisser en 2016 pour se lancer complètement dans le Cinéma. Depuis 2014, il est présent et joue plusieurs rôles dans des films (A qui la faute, Une bonne journée pour mourir, Précieux) et séries (Au-delà de tout soupçon, Diagnostique, etc). Son dernier rôle est dans le film “Le Coeur d’Adzai” de Stephane Jung qui sortira bientôt. Il joue le rôle d’un homme d’affaire.

En plus d’être acteur, Wilson Sobze est aussi chanteur. Après avoir sorti plusieurs chansons, il sort “Cinéma 237″ en 2016, dont le vidéogramme est réalisé par Cédric Notué et sort le 11 mars 2017. Une chanson dans laquelle il adresse un message aux cinéastes et cinéphiles camerounais: “Le cinéma est un métier, on doit le professionnaliser. Ça passe par l’unité entre les cinéastes du Cameroun, ça passe par les formations, ça passe par la passion, le soutien du gouvernement, la sensibilisation voire l’éducation des cinéphiles à l’amour ou la culture du cinéma qui est un potentiel vecteur de l’économie. Discipline, humilité, respect, entraide, bref tout ce qu’il faut pour nous professionnaliser mais surtout qu’on arrête de bosser en clans. Il n’existe pas le cinéma de Buea, Yaoundé, Douala, Bamenda, Bafoussam et autres. Il existe un seul cinéma camerounais

La révolution est en marche


ABOUT THE AUTHOR

Made in MBOA

Le Cameroun, par la promotion de la Qualité. Ô MBOA, la révolution est en marche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Douala - Yaoundé, Cameroun
Tel: (237) 666 908 319 | 695 394 538 | 675 767 895
Email: info@madeinmboa.net

Twitter

Made in MBOA

Le Cameroun, par la promotion de la Qualité. Ô MBOA, la révolution est en marche.