BLACK LARUE de retour avec « NGAN NGAN »

BLACK LARUE de retour avec "NGAN NGAN"

Après son premier album intitulé « Ghetto Street Love » sorti en Février 2012, BLACK LARUE est de retour avec le premier extrait de son deuxième album dont la date de sortie n’a pas encore été annoncée.
La chanson s’intitule « NGAN NGAN » et est signée en collaboration avec AMUGU (artiste musicien et beatmaker) tous deux signés chez BLAXITY Group.
Aux côtés de Tony Nobody depuis sept années (07ans) déjà où, il a appris grâce a ce dernier les métiers de la musique et du Show-Biz. Il sortira son premier opus après quatre années (04 ans) d’apprentissage, et de dur labeur. Ses débuts dans ce monde inconnu n’étaient pas du tout facile, très souvent il a dû se battre pour être respecté et aimé par ses Pairs.
Aujourd’hui, c’est une belle revenge pour cet artiste pluriel au parcours atypique issu du côté le plus malfamé et mal aimé de la rue. Sa carrière a été émaillée de formidables coups d’éclats et de coups de Buzz.
BLACK LARUE avait déjà signé son retour dans les médias un peu plus tôt cette semaine avec la sortie de son nouveau « NGAN NGAN » notamment à l’émission JAMBO. Quelques secondes d’une chanson dans laquelle il invite dans un rythme assez dansant et festif ceux qui sont dans la misère à serrer les dents et à « tchop le ngan ngan » (à s’accrocher dur…) parce que personne n’est condamné à l’échec.
Un message déjà repris en coeur dans les quatre coins du pays depuis la sortie de l’audio.

Le titre « NGAN NGAN » est déjà disponible sur toutes les plateformes de téléchargements légaux en attendant le vidéogramme

La révolution est en marche


ABOUT THE AUTHOR

Ricardo Bofia

Animateur radio à la crtv littoral, comunity manager, manager et entrepreneur culturel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Douala - Yaoundé, Cameroun
Tel: (237) 666 908 319 | 695 394 538 | 675 767 895
Email: info@madeinmboa.net

Twitter

Made in MBOA

Le Cameroun, par la promotion de la Qualité. Ô MBOA, la révolution est en marche.